De l’autre coté de la baie

De l’autre côté de la baie, la géolographie oublie les galets et laisse une immense page de sable sur laquelle les promeneurs, beaucoup plus nombreux, écrivent de leurs pas des histoires simples ou surprenantes. D’autres  effacent des tourments ou tracent des rêves d’horizon.

Mais derrière un cordon de dunes,  des milliers d’oiseaux sur le chemin des migrations ont trouvé un refuge  et eux aussi écrivent de leur bec ou de leurs pattes des secrets codés, des hiéroglyphes ou des plans de vol pour prendre la direction du sud.

 

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour De l’autre coté de la baie

  1. snake0644 dit :

    Les oiseaux à quatre pattes sont pas mal aussi 🙂

  2. L’automne est là … heureux les nomades migrateurs.

  3. leodamgan dit :

    Il y a des chasseurs en baie de Somme, je crois? Et pas que des chasseurs d’image…

  4. mafifan dit :

    magnifiques oiseaux ,bravo au photographe!

  5. marie-ne dit :

    Magnifiques photos!!!
    Superbes!!!
    Merci!

  6. Babel dit :

    J’envierais presque les oiseaux migrateurs.. enfin, ceux qui parviennent à éviter les tirs des chasseurs ! 😉
    Belle soirée au chasseur d’images..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s