Antonio, Charles, Léo, Jean-Louis…émois

REVERSIBILITE
Antonio ne connut jamais Charles,
Charles n’entendit jamais une mélodie de Léo,
Je ne crois pas que Léo rencontra Jean Louis
Et moi ?
J’aime écouter chanter Jean Louis Murat quand il interprete Léo Ferré
Lequel mit en musique des poemes des Fleurs du Mal… que peut être Antonio Canova inspira.

 [soundcloud url= »http://api.soundcloud.com/tracks/10484813?secret_token=s-qcaun » params= »show_comments=true&auto_play=fault&color=1f1e1c » width= »15% » heigh97-18t= »80″ ]

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

14 commentaires pour Antonio, Charles, Léo, Jean-Louis…émois

  1. True Colors dit :

    « Pureté des contours, élégance des formes, sagesse de la composition, expression des physionomies, habileté à donner au marbre le poli et le moelleux de la nature vivante… » C’est ça Antonio Canova… sourire
    Il fait partie des âmes précieuses qui font de Venise la ville d’art par excellence !!!

    Antonio, Charles, Léo, Jean-Louis… Association émouvante de ce quatuor qui laisse large place à la rêverie…

  2. snake0644 dit :

    Un billet à fort contenu culturel ! Baudelaire, quelle maîtrise de la langue ! Même si le contenu nous importe moins, chaque phrase est ciselée.

  3. pakita48 dit :

    Des prénoms, plus un « Ange »…
    Un billet qui me fait penser , à un lac, à Venise, à Mars …
    Là, je vais rêver il est l’heure.
    Bises

  4. Drenagoram dit :

    Ange élus en ces Cieux qu’on dit Vain ,
    N’êtes Vous à jamais Siencieux ?
    Qu’un Esprit en Nuage ,
    Qu’un Reflet de l’Haut Dieux ,
    Où d’un Présent , un Beau Message ,
    Le Souffle d’Hors de l’Ange Même ,
    Celui qui sème une Parole d’Or ,
    Quand une Plume cherche en Corps.
    NéO~

  5. Drenagoram dit :

    Ange élus en ces Cieux qu’on dit Vain ,
    N’êtes Vous à jamais Siencieux ?
    Qu’un Esprit en Nuage ,
    Qu’un Reflet de l’Haut Dieux ,
    Où d’un Présent , un Beau Message ,
    Le Souffle d’Hors de l’Ange Même ,
    Celui qui sème une Parole d’Or ,
    Quand une Plume cherche en Corps ,
    Dans le Reflet d’un Matin Blême.
    NéO~

  6. La poésie de Baudelaire a inspiré Debussy et tant d’ autres… De leurs années-lycée, tout tremblants d’ émotion dans cet entre-deux de la vie… Léo Ferré que j’ écoute aussi en ce moment sur les terres d’ Aragon ou de Verlaine et Rimbaud…

  7. Je ressuscite sur le blog… Des billets apparaissent de temps à autre…

  8. Et pourtant.
    Si ceux-là s’étaient rencontrés…
    Je crois que la poésie,
    dans son absolue beauté,
    leur aurait rendue hommage,
    avec une infinie bonté.

  9. AmbЯe * dit :

    De belles inspirations poétiques , des hommages émouvants…Une rencontre affûtée des inspirations de l’Âme cependant ….
    L’écoute en est Belle et Divine ….*

  10. leodamgan dit :

    « Je suis comme le roi d’un pays pluvieux,
    Riche, mais impuissant, jeune et pourtant très-vieux,
    Qui, de ses précepteurs méprisant les courbettes,
    S’ennuie avec ses chiens comme avec d’autres bêtes.  »
    __________________________________________

    Cela évoque-t-il quelqu’un?

    Bises,
    Mo

  11. marie-ne dit :

    Bonjour J-F
    Le silence radio est interrompu 😉 la ligne est réouverte, malheureusement pour l’instant je n’inquièterai personne car en ce qui concerne la communication, les mots me font défauts depuis quelques temps, mais je garde mon arc bandé, 🙂 dsl de ne pas avoir répondu avant à ton mail.
    Je me pose sur ce billet, où tu lie Le Grand Charles et le Grand Léo, un duo qui aurait eu du ressort s’il avait pu se croiser, Léo lui aura su Aimer Charles, mais Charles n’aura pas pu. Quant aux autres dont tu parles, je suis au regret de te dire que je suis bien ignare, mais qu’on apprend chaque jour, alors nan j’ai même pas honte, et puis je suis pas un ange nan plus… alors je passe, écoute, et je me tais, certain diraient « un ange passe »
    dsl si mon com est un peu emmélé. 😉
    belle journée.

    • marie-ne dit :

      Bonsoir J-F
      après ton mail, je me suis dit, « tout de même, ma fille, tu es bien gourde, je connais en effet Jean Louis Murat, et j’Aime bien d’Ailleurs, ses interprétations »
      Merci pour le morceau! c’est super sympa!!!
      quant au mâle araignée sur la photo, je t’avoue que je ne l’avais pas vu, elles font donc comme les mantes religieuses, les araignées??? Et ben, je m’aperçois que dans le monde des insectes, le mâle n’a pas toujours le beau rôle! 😉
      bisous et merci pour tout!
      beau week end en famille alors, que l’entente et l’Amour soient tout deux au rendes-vous!
      A bientôt J-F.

  12. One Day ... dit :

    Il y a peut être quelques affaires d’heureux héritages…

  13. Serge Reggiani à aussi fait de subtils enregistrements de texte de Baudelaire, parfois chantés ; comme pour Vian, Prévert, Villon…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s