L’été en pente douce

Toute la journée, sur le lac et les montagnes qui l’entourent, le soleil avait été généreux.
Pourtant, quand vint le soir les ombres s’allongèrent, comme si la lumière s’étirait,
Comme si l’éclairagiste avait déjà la tête ailleurs.
Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour L’été en pente douce

  1. Christophe dit :

    Et la petite fraicheur qui surprend l\’échine… 🙂

  2. Sylvie... dit :

    c\’est tout beau…

  3. Sylvie... dit :

    … avec un voile de nostalgie

  4. Bistroman dit :

    Ahhhhhhhh, tout ça me rappelle une chanson de ma jeunesse :http://www.youtube.com/watch?v=nY2XRa3kgjU

  5. fanfan dit :

    Il ne subsiste que les lumières de la ville et un bouquet de souvenirs en vase fleuri.. Demain le soleil brillera de nouveauJoli texte…Bises à vous deux

  6. Emma dit :

    coucou Il va falloir le rappeler à l\’ordre cet éclairagiste. Il prend des congés anticipésPlein de bonnes choses pour toije t\’embrasse

  7. - dit :

    Les éclairagistes ne pensent qu\’à faire leur cinéma, c\’est connu.

  8. Lally dit :

    Si douce est la lumière que vous exprimez ici surtout lorsque les ombres s\’allongent… Il semblerait que les étoiles ne soient pas si loin !!!!

  9. Les Etellois dit :

    En pente douce vers l\’automne…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s