Ephémeride – Tout un jour dans Paris -3

LE VIDE ET LE PLEIN

 
La foule  Bronze de  Raymond Mason 1963  1965
Jardin des tuileries
Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Ephémeride – Tout un jour dans Paris -3

  1. Lally dit :

    Quand l\’Art se met à parler avec Tout et Rien… en face, le quotidien lui ne parle souvent que lorsqu\’il est vide…Et ce contraste si fort prend toute sa dimension en puisant à la source de l\’âme humaine…

  2. fanfan dit :

    Etonnant ce vide métropolitain, je m\’en souviens plutôt plein… :-))La plupart du temps la foule m\’effraie, de vieux souvenirs de mouvements de foule,là, j\’aimerai aller y regarder de plus près… Je ne sais pourquoi il me vient en tête une sculpturede Camille Claudel (peut-être l\’émotion qu\’elle me suggère?)… je ne me souviens plus du nom (ce sont de vieilles femmes)Le vide se remplit et le plein se vide.Bon week-end Bises à vous deux

  3. Sylvie... dit :

    la foule de bronze m\’effraie un peu… je préfère la station de métro… vide

  4. Bistroman dit :

    C\’est exactement tout ce qui me stresse à Paris. Je préfère marcher 45 minutes ou plus que de m\’entasser dans une bétaillère comme ça. J\’ai l\’impression de partir à l\’abattoir…:0(

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s