Ephemeride – Tout un jour dans Paris – 1

QUAND LES OMBRES S’EFFACENT

 

Aube sur Paris, Place d’Italie

De loin le remorqueur a sifflé ; son appel a passé le pont, encore une arche, une autre, l’écluse, un autre pont, loin, plus loin… Il appelait vers lui toutes les péniches du fleuve, toutes, et la ville entière, et le ciel et la campagne, et nous, tout qu’il emmenait, la Seine aussi, tout, qu’on en parle plus .

   » Voyage au bout de la nuit » de Louis Ferdiand Celine( dernieres lignes)
 

        

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Ephemeride – Tout un jour dans Paris – 1

  1. faradet dit :

    Bonjour Lecteur Hypothétique… Voici un billet d\’ambiance… Très agréable… Bonne journée.Amicalement..

  2. Emma dit :

    coucou cher lecteur Tes photillustrent remarquablement le texte de CélineBonne journée à toi, ensoleillée si possibleJe t\’embrasse

  3. fanfan dit :

    Oui bien agréable…J\’aime ces petits voyages Bises

  4. Christophe dit :

    Céline, les photos, la musique … Un billet reposant bien agréable ! 🙂

  5. Babel dit :

    oui, une ambiance qu\’il est bon de retrouver ! et Yves Simon n\’y est pas pour rien.. ;-)belle soirée à toi

  6. Bistroman dit :

    Superbes photos. Elles n\’ont pas dû être prises le même matin, le ciel n\’a pas du tout la même couleur. Est-ce Notre Dame qu\’on distingue derrière les péniches ?Bonne soirée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s