LE GUETTEUR DE L’AUBE… Le Livre des Secrets – 2

UN LIVRE

  Plage presqu’ile de Crozon  Janvier 2008

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

30 commentaires pour LE GUETTEUR DE L’AUBE… Le Livre des Secrets – 2

  1. Marie dit :

    Le livre qui délivre ses émois , ses troubles enfouis , j\’aime en tourner ses pages , c\’est pour moi toujours une belle rencontre oui comme vous l\’écrivez si bien , il nous choisit connait nos préférences , il sait nous faire la cour comme un bonjour matinal …J\’aime respirer ses lettres , et je deviens une ogresse de la lecture car elle me rassure …
    Douce soirée auprès de votre petite famille Jean-François et heureuse que la p\’tite hirondelle soit rentrée ….oui elle fait le printemps …:o)
    Pensées amicales …
    Je vous embrasse …

  2. fanfan dit :

    Il est des livres, qui délivrent, qui sont là pour nous rendre heureux…
    Ils viennent à nous, un lien se crée, ce sont des amis avec qui nous partageons une part de notre vie.
    Ils font des bouts de chemin en notre compagnie, tantôt poésies, romans, aventures ou essais, ils nous parle de
    la vie et nous sauve de l\’ennui ce sont de vrais amis..
     
    Bonne semaine à vous
    Amicalement

  3. Babel dit :

    tu me fais penser que j\’ai délaissé mon livre depuis trop longtemps.. 😉
    alors je vais tenter de renouer le lien, en espérant qu\’il ne m\’en tiendra pas rigueur..
     
    belle nuit à toi

  4. fanfan dit :

     
    Il y a aussi des livres prêtés qui n\’ont jamais été rendus……..Peut être il devait en être ainsi…
    J\’aime l\’idée du livre qui voyage de mains en mains, de pays en pays …..Ils nous mènent vers
    des rivages, des contrées habitées qui relient nos histoires et font connaissances avec d\’autres vies…
    Je reste persuadée qu\’ils sauvent des vies..
     
    Amicales pensées, j\’aime à venir vous visiter

  5. Ecriture Libre dit :

    Dans mon «  village », il y a des livres qui se baladent, des livres voyageurs. La bibliothécaire (qui est ma maman), les dépose à des endroits stratégiques et à l’abri de la pluie. Chacun peut les lire, les replacer ou il veut, ce sont des livres libres qui circulent comme ça, juste pour le plaisir d’être lus par des promeneurs curieux de tous âges.
    Merci pour le lien que tu m’as envoyé.
    Je t’embrasse.

  6. Muriel et Fred dit :

     
    Connaissez-vous le Livre du voyage de B. Werber ?
     
    "Je me présente, je suis un livre et je suis vivant… PUisque nous allons vivre quelque chose de fort ensemble, permets-moi tout d\’abord de te tutoyer. Bonjour, lecteur."
     
    J\’aime l\’idée de prêter un livre pour partager tout ce qu\’on a vécu en le lisant, et puis si l\’ami oublie de le rendre… Mais en fait, j\’adore offrir un livre, justement parce que l\’émotion toute personnelle qu\’il a fait naître a envie de se partager… C\’est comme offrir un bout de soi, un bout de ce qui nous anime…
     
    Bien à vous Monsieur le Lecteur…
     
    Mourka
     

  7. Brindille dit :


    Quand j\’étais gamine, j\’allais à la biblio
    et je payais des sommes de retard car je voulais garder le livre encore…
    Je finissais par le rendre (mais pas toujours je l\’avoue)
    Maintenant je suis un peu plus grande mais je ne vais plus dans les biblio
    je vais dans les librairies
    je caresse des yeux les rayons, m\’arrête sur quelques titres qui murmurent "regarde moi"
    et je les sors délicatement du rayonnage, ouvre une page au hasard, puis lis la quatrième…
    il suffit parfois d\’un second murmure : "choisis moi"
     
    Très joli commentaire là bas, merci
    ça ferait une joli préface :o)
     

  8. fanfan dit :

     
    J\’y vais à la bibliothèque, mais ce que je préfère ce sont les librairies surtout lorsque j\’habitais Paris, maintenant dans ma petite ville il y a deux librairies, et j\’ai surtout mes habitudes dans l\’une d\’elle où je me sens comme chez moi…étrange lien qui se crée avec tous ses noms, ses feuilles colorées, j\’aime les caresser, les toucher, lire la page couverture (je ne me souviens jamais si c\’est 4ème ou ?? qu\’importe d\’ailleurs) sentir le papier, cette complicité est un réel plaisir…..
    (Mais vous, vous êtes édité?)
     
    Bien amicalement à vous

  9. Marie dit :

    Tiens comme c\’est drôle je faisais comme Brindille lorsque j\’étais plus jeune ( il y a bien longtemps ) j\’allais dans les bibliothèques et j\’avais un mal terrible de restituer les livres me les attribuant derechef ( forcément cela ne plaisait pas à la bibliothécaire ni à mes parents qui régulièrement recevait du courrier de relance ) Mais je me suis assagie , je suis une fervente inconditionnelle des bouquinistes ….:o)
    Douce soirée auprès de votre petite famille …
    Je vous embrasse

  10. maryvonne dit :

    de mon tél car mon pc est chez le garagiste,,. merci et a trés bientot

  11. H dit :

    Une belle histoire d\’ amour continue de s\’ écrire avec le livre, et elle n\’ est pas prête de prendre fin… J\’ aime beaucoup le texte de Jean Joubert, le vôtre et cette photo, très inspirée. À bientôt…

  12. fanfan dit :

    Bonsoir, merci pour la visite…..ce qui est étrange c\’est la fait de se souvenir de faits très anciens comme s\’ils étaient récents alors que d\’autres restent flous , c\’est très étonnant de fermer les yeux et revoir l\’endroit où le lieu de certains souvenirs…et d\’autres que l\’on préfère ne jamais se rappeler, c\’est aussi très bien :-).
     au plaisir de vous lire, amicalement à vous et aux vôtres.
    Très bon week end

  13. francis dit :

    ces objets qui nous parlent ,d\’écriture parfois ,d\’emotion souvent ,bon dimanche,francis

  14. Dan dit :

    Bonjour Hp,
    Un livre , pour moi est sacré ,c\’est une source de connaissances, mais aussi , la porte ouverte aux évasions ,aux aventures , aux sentiments , à l\’oubli de soi .
     Dans ma jeunesse , je n\’ai eu que des livres d\’occasion chez Gibert jeune , des pages arrachées …et cela me déchirait , car j\’étais "une bonne élève"…, quand j\’ai travaillé , je me suis précipitée dans les librairies , pour humer l\’odeur des livres neufs , le craquement des pages , et le privilège de l\’ouvrir , de le découvrir ,et de l\’acheter, je rentrais vite , je m \’isolais et je me plongeais dans un autre univers .Il était à moi …
    Abonnée à France  Losirs 35 ans , j\’ai une biblothèque dans chaque pièce , de tout .Comme mon ex autodidacte , nous avons tout lu ( livres de poche ) mais lui bat les records , c\’est un gouffre à savoir , il continue , c\’est vital.
      J\’ai toujours prêté mes "choucous" , mais on les a gardés …mais , j\’en suis contente , c\’est un don , positif .
    Mon grand-père était Directeur de la librairie Stock, et nous avons une malle de livres jaunis et précieux .
    Ce que je sais , je le dois aux livres .Nous n\’avions rien chez nous , artistes bohêmes , mais la richesse de la lecture compensait le mal être .Un livre parfois est une survie.
    Mon fils , intelligent , ne lit pas , et m\’a dit , :"que ferons nous de tous ces livres ….cela m\’a fait mal .
    Ce sont "mes enfants , tous , ont une histoire , un impact sur ma vie , il ne sait pas .LUi est un PC,  et a un disque dur dans la tête…il vit l\’instant .Son fil hugo , 4 ans est fou des livres , il sait tout , et a un vocabulaire extra ,il est avide de savoir ???
    Bien sûr , j\’écris depuis toujours , mais pour moi .Je n\’ai pas le même plaisir à lire et relire  les autres , et mes écrits qui deviennent des étrangers ,car l\’instant d\’après ,je suis une autre…
       Tentez l\’aventure , mais je sais que c\’est fait …
    Bisous
    mamynet
     
     

  15. fidji dit :

    Je suis restée longtemps sans fréquenter les bibliothèques de prêt… Je n\’aimais en ces lieux que le côté "archives et livres rares" qui ne pouvaient que se consulter sur place…Et puis j\’y ai goutté… et l\’idée que d\’autres regards, d\’autres souffles, d\’autres mains avaient laissé en mémoire leur passage sur ces pages m\’a plu… Ces livres ont une vie… ils passent dans la notre, nous donnent et repartent vers d\’autres amours… Lorsque je m\’ennuie d\’eux, je les achète… Le parfum par exemple je ne compte plus le nombre de fois que j\’ai du l\’acheter… car je le prêtais et jamais chez moi il ne revenait…Remarque que le parfum est volatile… alors pourquoi pas volage ….Belle pensée Fidji

  16. TAYANA2 dit :

    Je rends toujours les livres en retard. Je reçois des courriers genre : vous genez les autres lecteurs. Je déteste ce courrier. Mais je continue à rendre les livres en retard.

  17. Emma dit :

    coucou cher lecteur  Je crois que je t\’ai prêté un livre, de même que tu m\’en as prêté un  Un jour nous le retrouverons et nous le rendrons.  Plein de belles choses pour toi
    Emma

  18. §§ Lio dit :

    J\’ai lu vos mots, j\’ai décrypté tous les commentaires et je me dis que plus que le livre oublié dans le but qu\’on vous le rapporte, il y a les mots et le support peut alors être différent. Ainsi tous ces blogueurs que nous sommes, qui laissons derrière nos phrases un sentiment, un souvenir, un ressenti, une envie de mieux se connaitre, comme la rencontre de l\’ami qui ne revient pas avec le livre oublié. Communiquer une intention, un plaisir, un émoi… n\’est ce pas là l\’important ? Savoir que nous sommes reliés au monde et que nous pouvons communiquer entre nous, nous comprendre, nous réconforter dans nos modes de pensée. Et même si les mots sont éphémères sur ce support, ils ont existés et certains peut être les auront gardés. Ils ont une influence sur nous, comme ceux du livre donné, rendu, dérobé ou oublié. L\’important sont les mots que l\’on partage.
    Amicalement,
    Lio

  19. §§ Lio dit :

    PS
    La mise en page est magnifique!

  20. B dit :

    Des souvenirs de collège me reviennent en mémoire. La classe de 6è. Tout au fond, à droite de la salle de cours de français se trouvait l\’armoire où étaient rangés les livres des bibliothèques rose et verte. La classe de 6è vient juste après celle de cm2; nous étions encore très attachés à nos héros: Fantomette, Alice, le club des cinq, le clan des sept… J\’adorais emprunter ces livres que la prof gardait jalousement. Elle faisait une petite permanence pour les échanges le vendredi, entre deux cours. Nous pouvions les garder deux semaines consécutives. Et chaque semaine de retard coûtait 1 franc.
    Je les achète, maintenant.
    Pour ne plus avoir à m\’en défaire.
    … Sauf quand je le choisis 🙂
     
     

  21. Ecriture Libre dit :

    JF… Ou est la petite Luciole ?

  22. Michel dit :

    Je souscris volontiers à cette vision des choses.
    Un ami a dit de moi un jour que ce n\’était pas moi qui cherchais les mots, mais eux qui me cherchaient…
    Mais, ne serait-ce pas la plage de l\’Aber, où, précisément, ils m\’ont si souvent cherché ?
     
    P.S. La différence entre la SNCF et le transcybérien, c\’est qu\’il n\’y a pas de réservation à faire, et que les compartiments se dilatent à loisir.

  23. Lulue dit :

    bonsoir JF,
    je suis de nouveau parmi vous et vous remercie d\’avoir répondu à mon appel.
    A très bientôt.
    Une Luciole Apprivoisée

  24. Emma dit :

    coucou cher Lecteur  J\’espère que tu vas bien et que ton livre préféré ne te retient pas entre ses pages. Plein de belles choses pour toi. Je t\’embrasse
    Emma

  25. fidji dit :

    Juste une pensée je dépose…Fidji

  26. belisa dit :

    Je voudrais être un grand livre
    pour te reposer, pour te séduire
    je voudrais être un grand livre
    que jamais tu ne finiras de lire…
    Bisous.
    Belisa

  27. le dit :

    bonsoir à vous monsieur,désolé pour le retard, mais je passe très peu souvent par ma ruine (dieu sait pourtant que je les aime). merci tout d\’abord pour vos voeux, et vous souhaite également du bon, du bien, et un peu de mauvais (car il y a du bon dans le mauvais, puis sinon c\’est pas marrant).je suis toujours dans ce castelet qui me permet de passer des jours tres, tres paisibles. on nous a récement exposé le projet pour l\’an prochain, car on change d\’école (le chateau ça reste limité quand même, et lourd à gérer…). ce sera donc dans une espece de soucoupe volante en bois, je sais pas si t\’as déja vu ce genre de construction, mais ce sont des maisons en bois circulaires en forme de dome. ça s\’appelle domejesaisplusquoi. bref, ça promet d\’etre pas mal, meme si pour l\’instant nous n\’avons que ça, des promesses…enfin voilà. c\’est sympa de voir que tu passes toujours par chez moi, de temps à autres… quelqu\’un m\’a ajouté a ses amis, la ferme equestre de machintruc. ça m\’a fait tellement marrer que j\’ai accepté… :)n\’hésite pas à passer si tu veux prendre le th, on pourra papotter (d\’ailleurs tu fais quoi dans la vie ? t\’as pas des voyages à me racconter ?).bonne soirée.Roger Moore.

  28. Emma dit :

    mon cher lecteur Je crois que je ne sais plus ouvrir un livre à la bonne page. Trop mal dans ma tête Je t\’embrasse
    Emma

  29. Léo dit :

     
    Bonjour JF,
     
    J\’apporte également une grande importance au parcours des livres et des rencontres qui s\’opèrent avec les lecteurs.
    Combien d\’écrits ont changés le destin d\’êtres en quêtes…je me souviens d\’ailleurs avoir offert à 3 reprises "l\’alchimiste" de Paulo Coehlo, ou en sont ces livres aujourd\’hui ? peut être sont-ils passés dans des dizanes de mains….
    Tu as une connaissance et mémoire musicale épatante…j\’ ai retrouvé la pochette que j\’ ai mise sur le billet, c\’est exactement le personnage que je faisais vivre dans mon imaginaire, c\’est vraiment troublant…et puis c\’est un beau cadeau que tu me fait parce que l\’image que tu as ressentie démontre bien l\’attention que tu as eu la gentillesse de  porter  à mon texte…merci donc…A+ tard

  30. Dan dit :

    Ma réponse à Gazénia et tous les  séniors qui haîssent leur jeunesse :

     
    Tout d’abord j’écris parce que le thème proposé est intéressant : le choc générationnel et qu’ainsi je ne perds pas mon temps précieux à de la vomissure stérile.
     
    Un peu de respect Gazénia pour cette « jeunesse » qui travaille et te paye ta retraite…jamais aucune jeunesse n’a autant été stigmatisée et haie par les anciens…alors que jamais le prix à payer du respect des anciens n’avait été aussi élevé, vois tu hier encore le lundi de pentecôte c’est ce que l’on viens d’enlever aux salariés par solidarité (je ne conteste pas celle-ci, même si ce sont les travailleurs qui se cogne le boulot du gouvernement, en période de disette, c’est encore un énorme sacrifice),  : alors effectivement avec le respect qui m’est dû, j’ai le droit de te dire merde !!!
    La seule chose qui me fait être plus que respectueux envers les anciens, c’est la seconde guerre mondiale, hors je m’aperçois avec horreur et effrois que tu fais de la délation, tu mens pour « déporter nos idées libres dans ton camp d’extermination concernant notre dignité et notre différence ».
    Aussi je demande instamment au président de la République (élu grâce aux vermeils) que chaque personne âgée remplissant tes critères de jugement porte le poids du souvenir d’un jeune travailleur mort à la tâche en travaillant plus pour gagner moins … J….
    Papy boom ça ne  veut pas dire faire des attentats sur la jeunesse !!!!…en même temps ta poudre est mouillée et ça fait pssshhhttt…
    Par ailleurs la liberté sexuelle (rappelons que les homosexuels furent déportés par délation) dont on parle tant depuis quelques temps afin de « célébrer mai 68 » fasse que effectivement aujourd’hui on a pleinement le droit d’avoir une identité sexuelle différente à partir du moment où elle est dans le respect de la morale républicaine….aussi la liberté de ma sexualité n’est que le produit de vos luttes d’antan : décidément, rarement j’ai vu une personne autant fuir sa vie et son passé !!!!
     
    Quelle belle dictatrice tu fais : si l’on m’énonce un point de vue différente c’est claque dans la gueule….Je ne me mêle pas de ton éducation…j’ai beaucoup de compassion pour ton fils juste !!!
    Je craint pour toi que la mythomanie est à un stade trop avancé pour que tu puisses t’en sortir…décidément ça t’en fait des choses à régler avec toi-même…je comprends que tu perdes les pédales et ne t’en veux en aucune façon, d’ailleurs je t’en voudrais seulement si tu me mettais les vérités devant les yeux que je m’efforçais à cacher et il n’en est rien….par contre le fait que tu perde ton sang froid démontre bien, la pertinence des propos que j’ai tenu.
    Tes amis me jugent sans me connaître (encore un travers qui avait cours pendant l’occupation sighhh)…. Ce qui démontre bien leur degrés d’ouverture…qui se ressemble s’assemble….Tu chantais le bonheur de ta vie, maintenant tu la hurle, il ne te reste plus que la dernière étape à franchir….. La pleurer…après tu pourras reconstruire (il n’est jamais trop tard) et à partir de là tu auras cette sagesse qui t’échappe (souviens toi quand je te disais que ce n’est pas une histoire d’âge) et tu comprendras que sa vie faut la garder pour soi…
     
    Alors si le fait de te rappeler les déviances de tels agissements dont tu te rends responsable fait de moi un trou du cul, j’assume le devoir de mémoire, et j’ai une pensée particulièrement émue, pour toutes les victimes mortes par ceux qui dénonçaient LES différences…par peur, pour faire comme tout le monde….pire pour s’enrichir !!!!
     
    De la façon dont tu décris Jane, c’est comme quand on rasait le crâne des femmes qui eurent le malheur d’aimer un homme….qui appartenait à l’ennemi…souvent malgré lui car tous n’étaient pas des nazis et tous risquaient la mort s’ils n’obtempéraient pas.
     
    Autre chose : rien ne justifie à mes yeux la fuite et l’abandon d’un enfant ou de soi même,
    Enfin je ne suis pas responsable de la vie de Jane, je ne suis pas son Dieu, comme perfidement tu te plais à le dire….pouvoir penser une telle chose….est la pire des insultes pour les femmes…ce n’est pas parce que certaines réalisent avec du cran, ce que tu n’as jamais su faire que tu doives te comporter ainsi….
    Respectes la femme, respecte ma compagne qui est une femme  de vie, de caractère, d’amour et de passions, respecte notre amour…car personne ici, sur Internet n’est responsable de ton passé et de tes cuisants échecs comme tu te plais à le dire !!!
     
    N’as-tu donc jamais manqué de respect à ta mère ??? En parlant publiquement de ses problèmes intimes ???? Moi je n’ai jamais fait de telles choses : les conflits de générations en conclusion, cesseront le jour ou l’âge ne sera plus prétexte à  asservir, et quand les anciens regarderont l’ensemble de cette jeunesse même parfois déconcertante comme son propre enfant et sauront lui octroyer l’amour qui leur est dû, vouloir éduquer sans amour c’est ne pas vouloir le mieux pour soi car les enfants d’aujourd’hui seront les adultes et donc les décisionnaires de demain!!!
     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s