LE GUETTEUR DE L’AUBE… Entre les lignes du vent

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour LE GUETTEUR DE L’AUBE… Entre les lignes du vent

  1. Yesa dit :

     
    Ce soir, cher guetteur, vous deviendrez gardien du couchant… Ce soir… l\’oiseau se posera sur une terre lointaine… ce soir…
     
    Je vous embrasse,
     
    Yes@…
     

  2. Unknown dit :

     Désolé ELEHA mais… encore la dernière…
     Jonathan aurait très bien pu dire la tirade de Shakespeare\’" il y a plus de choses dans le Ciel et sur la Terre, Horatio, que n\’en peut imaginer toute votre philosophie".
     L\’esprit avant tout… Et une petite dernière pour la route:
    "Tout ce que produit le corps meurt, comme lui; tout ce que produit l \’Esprit est impérissable, comme l\’Esprit même."
     De Chateaubriand.
     Je repars sur la pointe de mes pattes dans ces courants ascendants, léger, de plus en plus léger,respirer… respirer un peu plus. 
     

  3. valerie dit :

    alors? moi veux savoir… hihi !

  4. Yesa dit :

     
    "… A cet instant même, le corps de Jonathan se mit à vaciller, comme vibrant dans les airs, puis devint progressivement transparent…
    – Ne les laisse pas répandre sur mon compte des bruits absurdes ou faire de moi un Dieu. d\’accord Fletcher ? Tu sais, je ne suis qu\’un goéland qui aime voler, pas plus…
    – Jonathan !
    – Pauvre Flecthcer, ne te fie pas à tes yeux, mon vieux. Tout ce qu\’ils te montrent, ce sont des limites, les tiennes. Regarde avec ton esprit, découvre ce dont d\’ores et déjà tu as la conviction et tu trouveras la voie de l\’envol…" Richard Bach, Jonathan Livingston le goéland.
     
    Yes@…
     

  5. Unknown dit :

    Coucou Yesa, Krish………Bonjour guetteur de l\’aube….
     
    -Suivre l\’oiseau, suivre le poisson
    -Si tu envies leur Erre
    -Suis-les jusqu\’au bout….
    -Suivre leur Vol, suivre leur Nage
    -…….Jusqu\’à devenir….rien….rien que du Bleu…
    -D\’où un jour a surgi l\’ardente métamorphose….
    -Le désir même de Nage, le désir même de Vol
    …….A l\’Ouest de tout …..
             F.CHENG              ( la dernière phrase était….A l\’orient de tout….mais, comme le graal se cherche d\’Est en Ouest…..rires)
    Bisous lecteur…..brisé par les embruns….Tendresse…Eleha
     

  6. Unknown dit :

    Je passe vous déposer un sillage de BLEU….Guetteur…..Tendresse, tendresse, tendresse…..Hasta luego….Eleha 

  7. Emma dit :

    coucou cher lecteur Par quels vents te laisses-tu porter? Où te conduisent-ils sur les traces du Printemps tardif? J\’espère que tu nous réserves une bonne nouvelle. Plein de belles choses pour toi Je t\’embrasse  Emma

  8. Paperfly dit :

    Merci pour ce passage qui me renvoie à…il y a longtemps, j\’avais oublié la beauté de cette parabole. Bisous Jeff, j\’espère que tout va pour le mieux dans tes Alpes. Dis, j\’ai pas encore planté les graines, je peux? (enfin, quand la neige aura fondu)?

  9. Mahé dit :

     
     
    se laisser voguer entre les vagues, laisser le temps, de chaque instant se dévoiler à nos yeux…

  10. Elle dit :

    Je venais aux nouvelles à propos des transports. Il semblerait que les liaisons voiture-avion aient été idylliques…
    Bon week-end, et à bientôt.

  11. Nicéa dit :

    As-tu idée du nombre de vies qu\’il nous aura fallu vivre avant que soupçonner qu\’il puisse y avoir mieux à faire dans l\’existence que manger ou se battre, ou bien conquérir le pouvoir au dépens de la communauté ?
    – Mille vies, Jon, dix mille ! Et cent autres vies ensuite avant que nous ne commencions à comprendre une chose qui se nomme perfection, et cent autres vies encore pour admettre que notre seule raison de vivre est de dégager cette perfection et de la proclamer.
    Cette règle est toujours valable pour nous, bien sûr, car nous ne choisissons le prochain monde où nous vivons qu\’en fonction de ce que nous apprenons dans celui-ci. N\’apprenons rien et le prochain monde sera identique, avec les mêmes poids morts à soulever, les mêmes interdits à combattre !
     
    Je suis venue vous souhaiter le bonsoir, cher ami, et je tombe sur un billet dédié à mon livre préféré. Je vous en remercie et j\’espère que vous allez bien.
    Je vous souhaite bon vol et vous dis à bientôt !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s