LE GUETTEUR DE L’AUBE… Entre les lignes du temps 2

 

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour LE GUETTEUR DE L’AUBE… Entre les lignes du temps 2

  1. Dan dit :

    Bonjour "H"
     
    Les animaux , mes compagnons, n\’ont pas la notion du temps , ils rythment leur vie sur les saisons , l\’aube ,le soleil ardent , et la nuit et surtout sur notre vie.Quant aux animaux sauvages sur les saisons.Nous aussi…d\’ailleurs , alors ?
    Quand je pars , je file en douce  pour ne pas les inquiéter , car , ainsi, ils pensent que je suis dans une autre pièce .
    Mais comment expliquer , après une longue absence , qu\’ils me font la tête , je leurs ai manquée .donc , ils ont une notion du temps…comme les enfants,  affective. Mais , aucune notion de vieillissement.
    D\’ailleurs , à 66 ans , je fais le bilan , le temps a filé entre mes doigts comme le sable du désert…le traitre.
    Pour moi ,il est purement subjectif,  et affectif  .Le temps inventé par l\’homme qui l\’a structuré pour s\’y retrouver , et calmer ses angoisses , moi m\’oppresse .Je ne le supporte pas , je sais sans  cela , ce serait l\’anarchie …C\’est une obligation , je sais .
    A la retraite j\’ai abandonné ce temps là, et je me retrouve ,souvent ,dans des situations embarrassantes ; il est vrai .mais quel délice , de n\’avoir aucune notion du temps , dormir , manger, écrire , peindre , etc…à n\’importe quelle heure.Perdre du temps gratuitement , sachant qu\’il nous rapproche du néant , et en gagner , en réalisant ou en créant dans des moments positifs C\’est , en fait , maîtriser son temps .Non? du moins le croire.
    .Encore faut-il supporter cela .J\’aime l\’imprévu et la mouvance de la vie .gare à ceux qui ont besoin du support du temps … 
    Il ne faut pas infliger aux autres  sa notion du temps , même… aux animaux .
    Bisous
    Mamynet

  2. Yesa dit :

    JF, le temps, inventé par l\’homme pour mesurer… pour mesurer quoi au fait ? le temps, une notion irréelle mais qui se joue de la réalité… L\’homme a du mal à avoir une notion juste du temps, alors qu\’en est-il pour les animaux ? Eux n\’ont pas besoin de regarder l\’heure pour réclamer à manger à heures fixes avec une précision d\’horloger… Se soucient-ils du temps qui passe, ou bien vivent-ils simplement dans l\’instant présent, et leur temps serait fait d\’une suite d\’instants présents ? Hier, aujourd\’hui, demain, qu\’est-ce que cela veut dire pour un animal ? Aurons-nous jamais la réponse ? Je vous embrasse, @ bientôt, Is@belle…

  3. Unknown dit :

    Ce texte est très beau, et pas seulement celui là….Le temps…merci Eleha

  4. Babel dit :

    le sentiment d\’abandon ne se mesure pas au temps qui passe… et les animaux
    l\’ont bien compris.. 😉
    bonne journée, cher JF..
     

  5. Emma dit :

    coucou  On se sent souvent comme ce chien même si on a la notion du temps . Le sentiment d\’abandon fait compter les minutes doubles  Plein de belles choses pour toi  .Je t\’embrasse  Emma

  6. Unknown dit :

    Merci, j\’aimerais faire un lien avec ton espace…Je t\’envoie une invitation…A bientôt Eleha

  7. romy dit :

    decidemment, j\’aime votre ecriture et vos metaphores me sont precieuses. Bonne journée. Romy

  8. Piie dit :

    Bonsoir Jf! Et zut! Je croyais être un être humain, et voilà que je découvre que je suis un chien????
    En fait, quand le manque existe, même pour nous, je crois que le temps disparaît et lui laisse la place. Serais-je la seule à penser ainsi?
    Bises amicales!

  9. MicheLLe dit :

     sentiment d\’abandon… les heures s\’estompent… le temps n\’existe plus..
    @M

  10. Lulue dit :

    Bonjour JF,
    tout d\’abord je tenais à vous souhaitr une bonne année. Je crois que je n\’ai pas enore eu l\’occasion, même si elle est un peu tardive, veillez m\’en excusez.
    Voyez vus,l\’hibernation d\’une luciole a en ceci de déroutant qu\’elle est parsemée de moments d\’extincton totale et deretours furtifs, en attendant le printemps.
    Pour mon chien, oui j\’ai un chien!, je nesais pas si il se cale sur les saisons, je sais par contre qu\’il sait quand je pars, qu\’il en est triste et qu\’il mesure que cinq minutes et une heure ne sont pas la même chose…
    De là à ce qu\’il calcule le temps… je crois qu\’on en est loin!
    Je vous embrasse et vous dis à très bientôt.

  11. Elle dit :

    Le temps…. Les quelques minutes où l\’on se sent abandonné deviennent une éternité. A l\’inverse, celles qui nous rendent heureux filent à la vitesse de la lumière. Cherchez l\’erreur!
    Bizzzz, et bonne journée!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s