ROUTES… ET CHEMINS Ne rien faire

NE RIEN FAIRE
Aujourd’hui, je n’ai rien fait, enfin presque rien… demain ce ne sera pas la même musique, alors je profite de ces dernieres heures de totale liberté pour me remémorer ce poème de Roberto Juarroz, poète argentin (1925-1995)
Aujourd’hui, je n’ai rien fait.
Mais beaucoup de choses se sont faites en moi.
Des oiseaux qui n’existent pas ont trouvé leur nid
Des ombres qui peut-être existent ont rencontré leurs corps.
Des paroles qui existent ont recouvré leur silence.
Ne rien faire
sauve parfois l’équilibre du monde.
en obtenant que quelque chose aussi pèse
sur le plateau vide de la balance.                   Roberto Juarroz, poète argentin (1925-1995)
Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour ROUTES… ET CHEMINS Ne rien faire

  1. Valangha dit :

    Ne rien faire pour que les choses puissent se faireChemin où les ombres naissent Et errent à la recherche de corpsParmi les mots sans voixNe rien faire, parfois une solution de difficulté

  2. Emma dit :

    coucou Dans le Dauphine on dit "ne rien faire et laisser braire…" Ton blog est inacessible par Internetexplorer. J\’y viens par Mozilla firefox qu\’on télécharge gratuitement. Avec ce navigateur tu pourras sans doute accéder au tien.  Je l\’espère. Je te souhaite une journée douce et riche  Emma

  3. valerie dit :

    Salut jeff,
    Me revoilà plus tot que prévu ! Mais je repars pour avignon pour 2 jours.
    J\’espère que tu es bien rentré de congés et que tout va bien pour toi.
    Je t\’embrasse

  4. Valangha dit :

    Bonjourmerci également d\’être passé sur mon blog.Tu (on peut se tutoyer ? ) n\’es pas le seul à avoir un problème depuis la mise à jour : je ne peux accéder à mon premier blog qu\’avec firefox.J\’ai donc créé un nouveau blog avec des liens vers les billets du premier, et finalement je préfère me consacrer à mon nouveau royaume maintenant. Oui, régner sur deux royaumes est difficilement gérable…Depuis cette terrible nuit de mise à jour, je navigue souvent avec firefox, ce qui explique que je ne fasse pas naufrage en visitant ton territoire :-)Au plaisir de croiser à nouveau ton chemin et te lire prochainement.Bonne journée à toi,;-)

  5. Nicéa dit :

    Nouvel adage : "Ne rien faire et laisser dire" !
    merci pour votre passage et le commentaire qui le signalait.
    A bientôt – Amicalement.

  6. Yesa dit :

    Cher JF, après avoir un peu bataillé, je peux ajouter un com sur votre espace… Vanille m\’a dit que vous aviez raison, et elle vous remercie ;-)) elle dort et ne tourne pas en rond ! Amitiés, Is@belle.

  7. Emma dit :

    coucou As-tu trouvé quelque chose qui puisse peser sur l\’autre plateau de la balance?  J\’espère que tu vas bien  Et serais heureuse d\’avoir de es nouvells  Plein de bonnes choses  Emma

  8. Lulue dit :

    merci beaucoup Jeff….très peu de temps pour moi en ce moment…beaucoup de travail et pas de responsabilités.je vous embrasse

  9. Nicéa dit :

    Voila, j\’y suis encore arrivée aujourd\’hui, mais il est vrai que ce n\’est pas toujours très facile ! J\’espère que vos ennuis informatiques vont être solutionnés sous peu, en attendant, j\’en ai profité pour faire une petite visite chez Aurore DUPIN.
    Merci pour vos commentaires et à très bientôt !
    Amicales pensées

  10. valerie dit :

    Bonjour jeff
    J\’ai beaucoup pensé à toi lorsque j\’étais à avignon la semaine dernière et aussi ce week end où là  je n\’étais pas la seule à penser à toi….
    Je te réserve un album photo que je te dédie, je le pubierai prochainement "photos d\’avignon" et plus particulièrement du palais des papes.
    Je t\’embrasse sincèrement.

  11. Yesa dit :

    Cher JF,
     
    Prendre le temps de ne rien faire… ou ne pas prendre le temps de faire… S\’asseoir par terre et regarder le temps passer… Mais où va-t-il, ce temps qui passe ? Impossible à rattraper, rien à faire !
    Et puis, qu\’y a-t-il dans le "rien" ? le vide de sens ou le plein de non sens ?
    Tout cela n\’est-il qu\’une iLLusion ?
    Il suffirait de presque rien…
    Je vous embrasse,
    Yes@…

  12. Vianney dit :

    Merci pour ce poème.  Le rien et la marche me fascinent. J\’ai copié ce poème pour le garder.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s